Mon parcours professionnel depuis mes débuts dans le référencement Google en 2005

image montrant Antoine Girault à Briançon, où il exerce le métier de consultant en référencement Google

Je suis consultant en référencement Google, pour des entreprises implantées en région PACA et ailleurs en France.

Après avoir grandi entre Toulon et Marseille, j'ai tenté de poser mes valises en Angleterre puis à Grenoble, et c'est finalement à Briançon que je vis, travaille et me ressource quand je ne suis pas en déplacement professionnel.

En 2017

En 2010, l'aventure Netcooking démarre à Briançon

En 2010, je fonde avec Michael Flocard l'agence webmarketing Netcooking, au sein de laquelle nous proposons la réalisation de sites Web sur-mesure, CMS, e-commerce, et nous relevons les challenges de l’époque : sites mobile, sites multilingues, CMS, etc… En 6 ans, nous réaliserons une centaine de sites Internet pour des PME et TPE de Briançon, Gap, Toulon, Marseille, Toulouse, et même Paris.
J'occupe alors au sein de l'agence Netcooking la fonction de Responsable SEO.

Nous accompagnons également ces entreprises dans le domaine du micro e-mailing, de l’achat de campagnes AdWords, bref un peut tout SAUF le marketing par les réseaux sociaux, qui fonctionne, mais qui nécessite d’être connecté 24/7 sur Facebook, et là est ma limite du Web, et de l’intrusion du marketing en ligne.

Ces expériences me procurent une certaine expérience en gestion de projet Web, jonglant avec des webdesigners, des développeurs, des intégrateurs, même des ergonomes, des vidéastes, des community managers… des budgets plus ou moins grands, des délais plus ou moins serrés que l’on tient coûte que coûte : quoi, vous avez jamais lancé une Réso DNS un vendredi à 20:00 ?

J’ai remarqué au fur et à mesure de ces années et des échanges avec des chefs de petites entreprises, que bien souvent, l’objectif premier d’un site Web d’entreprise - à savoir VENDRE - était délaissé, au profit de « refontes Web 2.0 », de « virages SMO », de « communication digitale 360 », de « sites responsive » … autant d’arguments brandis par les sirènes du webmarketing, expliqués par des commerciaux ingénieux à des chefs d’entreprise débordés qui signent pour qu’on les laisse tranquille : « Rappelez moi dans 4 ans, je viens de signer un contrat sur 48 mois »

Bref, beaucoup de temps passé à éduquer, à fédérer, à échanger, à réseauter avec les socio-professionnels des Hautes-Alpes, notamment au travers des AperiTic organisés par la CCI auprès de ses ressortissants. Puis, en 2016, j’ai décidé de me re-concentrer sur ce qui me passionne maintenant depuis plus de 10 ans : le SEO, et son désormais inséparable allié Google AdWords.

Avec une nouveauté tout de même : la volonté de proposer des prestations de consulting SEO adaptées à des sites de plusieurs dizaines de milliers de pages… et de décortiquer les outils et méthodes SEO du moment comme le cocon sémantique ou l’analyse de logs, et me les approprier, pour en faire profiter mes clients actuels et futurs. La formation de Laurent Bourrelly « 3ème meilleur référenceur de France » démarrée en 2016 a été un point déterminant dans ce nouveau départ !

2006, point de départ en tant que référenceur

Retour en 2006, après de nombreux tests SEO effectués sur des sites perso ou pros, période à laquelle je décide de monnayer mes services de référenceur Google à Briançon dans les Hautes-Alpes, où je pose mes valises pour profiter de l'air pur, de la vie au calme, et des pentes enneigées durant l'hiver !

Le site archive.org permet aux curieux de retrouver les embryons de mon lancement en tant que référenceur :

De 2006 à 2010, je travaille seul, je mets les mains dans le cambouis, je triture le HTML, je positionne les sites de mes clients en quelques semaines, la plupart d’entre eux exerçant dans le tourisme, je me construis un petit réseau local (localhost ;) et je m’éclate dans le SEO.

Et avant ça ?

Je vais tout vous dire sur mon parcours pré-référencement !

1er Septembre 2004. A 25 ans, après une interruption de mon cycle d'études de plusieurs années, dont une particulièrement fructueuse passée à Brighton en Angleterre, me voilà de nouveau assis sur les bancs de l'école, à l'ESC Wesford de Grenoble.

Malgré mon assiduité et ma compréhension des concepts Marketing des US, j’en ai marre de travailler sur des études de cas évoquant les problématiques des constructeurs automobiles et des grandes enseignes de la distribution, qui ne savent plus quoi inventer pour vendre toujours plus de yahourts, de lessive, quitte à utiliser des techniques qui résultent davantage de la manipulation que de la vente, ou à faire passer des produits très ordinaires pour des inventions dignes de la NASA … BULLSHIT ! Stop le marketing des pots de Yaourt !

Paradoxalement, les cours théoriques sont passionnants, certains intervenants captivants et la démarche marketing visant à adapter une Offre commerciale à une Demande des consommateurs - obsession de tout marketer - me fait dire que tout n’est pas mauvais dans le marketing, et que les chefs d’entreprise n’ont qu’à ouvrir les bons bouquins pour s'approprier les concepts marketing qui vont bien (ce qui avec du recul n’est pas simple pour un chef d’entreprise qui fait ses 50 à 60 heures par semaine, et qui n'a pas la culture marketing).

Je me suis alors constitué ma petite boite à outils (j’avoue que les outils marketing des ‘Ricains m’ont épaté par leur efficacité), et ai pris goût au questionnement marketing, en essayant de raisonner à taille humaine.

La première étincelle SEO ...

Et c’est lors d’un stage de longue durée en 2005 que je me retrouve à travailler dans une « start-up » (enfin plutôt « start » que « up ») opérant sur le marché des seniors, fondée par des consultants en marketing « traditionnel ». Ces gars-là avaient compris qu’en publiant sur leur site Internet des articles de fond sur leur thématique, ils pouvaient capter facilement des leads depuis Google, et vendre des études à plusieurs milliers d’Euros.

J’étais donc stagiaire à domicile - la boîte payait quand-même la connexion Internet, le luxe d’étudiant quoi - et ma première mission était de traduire en langue française des articles puisés sur le Web anglophone (merci papa et maman de m’avoir envoyé en séjour linguistique en Angleterre dès mon plus jeune âge), et des les publier sur le site Web francophone… ce qui m’a poussé à étudier les fondements du SEO technique, le bourrage de balises, les liens cachés, le texte bidon… Bref, tout ce qui marchait dans Google début 2000 !

C’est lors de l'été 2005, diplôme de « Responsable Marketing » en poche, que ma voie professionnelle m’est apparue comme toute tracée : utiliser Google pour donner de la visibilité à des petites entreprises qui méritent leur part du gâteau, sans avoir les moyens des Géants tous secteurs confondus ; la revanche des Petits contre les Grands, la revanche des Sites en quelque sorte ;)

Et sinon, sur un plan personnel ?

A part ça, mon dada, c’est ma petite famille, mes activités sportives en plein air, mes potes avec qui je parle de tout sauf de SEO, bref, tout ce qui me permet de me déconnecter de la Toile, et donc d’y retourner avec toujours plus d’entrain.

Comme le dit si bien un certain Monsieur bien connu dans l’Hexagone SEO, «Work Hard, Play Harder » est une devise qui me correspond assez bien, quoique NO BULLSHIT, ça me va bien aussi ;)

Quelques sources d'inspiration personnelle

Paul Watson
Sea Shepherd, Canada

Xavier De Le Rue
Olympic athlete, France

Michael Balzary
Musician, California